Dell et Microsoft dominent le marché des Data Centers

Dell et Microsoft dominent le marché des Data Centers


Dell et Microsoft dominent le marché des Data Centers en termes de revenus au premier trimestre 2020 selon Synergy Research Group. Cependant, ce marché n’est pas épargné par la crise du COVID-19…

Alors que les vendeurs de Cloud public continuent à investir massivement dans les Data Centers, Dell et Microsoft dominent le marché en termes de revenus pour le premier trimestre 2020. C’est ce que révèlent les analystes de Synergy Research Group.

Dell s’impose en leader, aussi bien pour les revenus générés par les serveurs que par le stockage. Microsoft est parvenue à conquérir le segment des entreprises, grâce à son OS de serveur et ses applications de virtualisation. En revanche, Cisco Systems emporte la mise des revenus liés au networking.

Néanmoins, la croissance du marché a été fortement freinée par la crise du COVID-19. Par rapport au premier trimestre 2019, le marché a perdu 2% de valeur pour tomber à 35,8 milliards de dollars.

La pandémie n’a cependant pas eu d’impact sur les investissements des géants du Cloud comme AWS et Google dans les Data Centers. Pour répondre à la demande toujours plus fortes, les titans de la tech continuent à dépenser des milliards de dollars pour bâtir, étendre et équiper leurs centres hyperscale.

Au total, les revenus générés par les logiciels et le hardware Data Center ont augmenté de 3% en un an pour atteindre 13 milliards de dollars. Ils représentent désormais 37% du marché dans sa globalité.

En termes de revenus liés aux infrastructures de Cloud public, les quatre grands gagnants sont Dell, Microsoft, Inspur et Cisco. Toutefois, les ” original design manufacturers ” (ODM) qui conçoivent et fabriquent le hardware et le revendent aux entreprises, ont aussi capté une large portion des revenus.

Le marché des Data Centers propulsé par le Cloud, malgré l’impact du COVID-19

Selon John Dinsdale, analyste en chef au Synergy Reserach Group, les revenus d’infrastructure de Data Center du Cloud public sont alimentés par la croissance annuelle de divers segments du marché.

Ainsi, les revenus des services Cloud continuent à croître de près de 40% par an. Ceux des SaaS (logiciels en tant que service), gagnent 25% par an. Les revenus des réseaux sociaux et autres moteurs de recherche augmentent de 15% par an, et ceux du e-commerce de 20%.

C’est ce qui permet une amplification des investissements dans les infrastructures de Cloud public. La plupart de ces services ont été très peu impactés, voire même stimulés par la crise du COVID-19. Beaucoup d’entreprises négativement impactées par la pandémie ont d’ailleurs décidé de se tourner vers le Cloud public pour réduire leurs dépenses.

Les ventes de Data Centers aux entreprises et fournisseurs de services traditionnels ont décliné de 4% en un an pour tomber à environ 22,5 milliards de dollars au premier trimestre 2020. Le marché est dominé par Microsoft, suivi par Dell, HPE, Cisco et VMware.

Les principaux segments hardware des serveurs, du stockage et du networking représentent 73% des 35,8 milliards de dollars du marché des infrastructures de Data Center. Le reste est représenté par les OS, les logiciels de virtualisation, la sécurité des réseaux et la gestion Cloud. Inspur est le vendeur qui a rencontré la plus forte croissance dans ce domaine au premier trimestre.

Cet article Dell et Microsoft dominent le marché des Data Centers a été publié sur LeBigData.fr.



Source link